Film
Abdij van Park Heverlee (Jef Cornelis, 1964)

Un portrait de l'abbaye des Norbertins à Heverlee, réalisé pour la télévision. La caméra glisse le long des murs et des balustrades, gravit prudemment les escaliers et rend compte de la vie quotidienne des pères.

Film
Achterland (Anne Teresa De Keersmaeker, 1994)

Adaptation cinématographique du spectacle du même nom de la chorégraphe Anne Teresa De Keersmaeker sur des musiques de Ligeti et d’Ysaÿe. Les danseurs proposent un composé délicat d'élans virtuoses et de décélérations.

Film
Apple Cider Vinegar (Sofie Benoot, 2024)

Une narratrice fictive de documentaires sur la nature nous emmène dans un voyage à la rencontre de tailleurs de pierre palestiniens, de géologues britanniques passionnés et des habitants des champs de lave de Fogo. Un essai cinématographique hypnotique qui pose des questions écologiques urgentes.

Film
Archipels nitrate (Claudio Pazienza, 2009)

Portrait intime et personnel de la CINEMATEK belge. Le film parle de cinéma et de temps sous la forme d’une partition visuelle et fait coexister une centaine de films au sein d’un seul et même voyage.

Film
À la recherche du lieu de ma naissance (Boris Lehman, 1990)

Après 44 ans, le cinéaste Boris Lehman retourne à Lausanne, où il est né en 1944. Ses parents, des Juifs polonais, y avaient trouvé refuge pendant l'occupation allemande. Lehman n’en s’en souvient pas du tout. Un film comme une machine à remonter le temps.

Film
Because We Are Visual (Olivia Rochette & Gerard-Jan Claes, 2010)

S’appuyant sur du matériel visuel recueilli sur le Net, les cinéastes créent leur propre univers poétique dans lequel des pensées, des angoisses, des désirs et des soucis partagés se fondent par l’intermédiaire de la webcam.

Film
Berlin de l'aube à la nuit (Annik Leroy, 1980)

Le premier long-métrage d’Annik Leroy résonne, dès les premiers plans, comme une pérégrination poétique, une déclaration d’amour mélancolique sous forme de dialogue avec un Berlin révolu.

Film
Branden (Lisette Ma Neza, 2024)

Un poème collectif sur l’embrasement du pays natal, sur le feu et la fumée des conflits armés. Une conversation avec cinq femmes issues de différentes diasporas à propos de leur départ, et de leur arrivée impossible. Une ode à la femme déplacée.

Film
Brussels Transit (Samy Szlingerbaum, 1980)

L’installation chaotique d’une famille juive polonaise en 1947 à Bruxelles. Une sombre errance autobiographique toute en pudeur, seul long métrage de la trop courte carrière du talentueux Samy Szlingerbaum.

Collection
Chantal Akerman Collection

Chantal Akerman était une réalisatrice, scénariste, productrice, artiste et écrivain belge. Née à Bruxelles en 1950 dans une famille d'immigrants juifs polonais. Cette collection parcourt la vaste œuvre de Chantal Akerman, riche de plus de 50 titres.

Collection
Charles Dekeukeleire

Charles Dekeukeleire était un réalisateur, critique et écrivain belge. Cette collection retrace ses déconstructions visuelles, depuis sa première expérience formelle Combat de boxe (1927) jusqu'à son premier long métrage narratif Le mauvais œil  (1937).

Film
Children’s Game #1: Caracoles (Francis Alÿs, 1999)

Défiant le principe de gravité, un garçon s’amuse à faire remonter à coups de pied une route raide à une bouteille en plastique.

Film
Children’s Game #31: Slakken (Francis Alÿs , 2021)

Dans le Pajottenland, en Belgique, un groupe d'enfants se réunit pour un jeu de hasard : la course d'escargots. Cette vidéo fait partie de la série Children’s Games.

Film
Combat de boxe (Charles Dekeukeleire, 1927)

Un poème cinématographique rythmé qui expérimente différentes techniques de montage. Le contraste entre des boxeurs professionnels et un décor construit par des amateurs constitue le cadre d'une expérience formelle surprenante.

Programme
Short Work: Charles Dekeukeleire

Trois films expérimentaux dans lesquels Dekeukeleire explore de façon ludique la question de la construction de la "réalité" cinématographique.

Film
De l'autre côté (Chantal Akerman, 2002)

Un documentaire saisissant sur les luttes, espoirs et déboires des migrants mexicains qui tentent de franchir illégalement la frontière américaine et sont constamment traqués par les services d'immigration alors qu'ils essaient de fuir les  difficultés de leur pays.

Versions
De Straat (Jef Cornelis, 1972)

Une ode à ce qu’était la rue autrefois, un lieu ouvert où les gens vivaient et jouaient. Mais également un plaidoyer passionné contre la rue qui a dégénéré en simple espace de circulation.

Film
Déjà s’envole la fleur maigre (Paul Meyer, 1960)

Avec poésie, et avec une grande maîtrise du cadre, Meyer filme la mélancolie, la misère mais aussi les joies des familles de mineurs italiens dans le Borinage en Belgique.

Film
Des morts (Thierry Zéno, 1979)

Comment, à travers le monde, les êtres humains sont-ils considérés lorsqu'ils sont envoyés dans le royaume de la mort ? Pendant deux ans, les réalisateurs ont filmé des rites funéraires en Corée du Sud, en Thaïlande, au Mexique, en Belgique et aux États-Unis.

Film
Deux jours, une nuit (Jean-Pierre & Luc Dardenne, 2014)

Sandra, aidée par son mari, n’a qu’un week-end pour aller voir ses collègues et les convaincre de renoncer à leur prime pour qu’elle puisse garder son travail.

Film
Devenir (Lorédana Bianconi, 2004)

Loredana Bianconi accompagne une amie dans sa recherche d'emploi. À 45 ans, c'est tout sauf une tâche facile. Devenir va au-delà de la quête de travail. Le documentaire propose une réflexion sur la solidarité, la vieillesse, la beauté, l'autonomie, le bonheur et les utopies.

Film
dial H-I-S-T-O-R-Y (Johan Grimonprez, 1997)

L’histoire de la représentation des détournements d’avions par les médias de masse, allant des premiers détournements transatlantiques dans les années soixante aux alertes à la bombe des années quatre-vingt-dix.

Film
Dimanche (Edmond Bernhard, 1963)

C'est dimanche à Bruxelles, la relève prend la garde, les enfants jouent et les gens vont au Cinéma Aventure. Un court métrage sur l'ennui qui sublime le quotidien sans aucune forme de commentaire et en utilisant des images extraordinaires.

Film
Divine carcasse (Dominique Loreau, 1998)

Une vieille Peugeot passe de propriétaire en propriétaire au Bénin. Jusqu’au jour où, irréparable, elle devient le fétiche protecteur des habitants de Ouassa.

Film
Do You Remember Revolution? (Lorédana Bianconi, 1997)

Quatre femmes défient la loi du silence et parlent avec franchise et précision de leurs années dans les Brigades rouges, la plus grande organisation terroriste communiste de l'Italie d'après-guerre. Un discours personnel, loin de tout mythe, slogan ou apologie.

Film
Double Take (Johan Grimonprez, 2009)

Sous la forme d’une intrigue ludique, ce film dissèque la paranoïa comme métaphore de la guerre froide. Mis-en-scène d'un récit orchestré par Alfred Hitchcock, où se mêlent faux-semblants, couples étranges et histoires croisées.

Film
D'Est (Chantal Akerman, 1993)

Un voyage cinématographique, de la fin de l'été au plus profond de l'hiver, de l'Allemagne de l'Est à Moscou. Des actions minimalistes portent la fiction générale du film : celle des gens en transit ou en exode dans un pays qui semble ne plus exister vraiment.

Film
Echo (Ruben Desiere, 2022)

Sous l'autorité du commandant Walter Van Dyck, les jeunes recrues du peloton Echo suivent un entraînement militaire de base.

Film
Élevage de poussière (Sarah Vanagt, 2013)

Quelle est la valeur des images pour témoigner d’un conflit ? Vanagt se pènche sur le “Tribunal pénal international pour l’ex-Yougoslavie”.

Film
Étangs Noirs (Timeau De Keyser & Pieter Dumoulin, 2018)

Jimi essaie de faire parvenir un colis qui a été livré chez lui par erreur à une dame de son quartier bruxellois. Quand il ne la trouve pas, la quête se transforme en une véritable obsession.

Film
Fase (Thierry De Mey, 2002)

Vingt ans après la chorégraphie qui a lancé la compagnie de danse Rosas, la performance a été portée à l’écran. Le film explore la relation entre mouvement, musique et l’image, offrant une expérience visuelle unique et immersive.

Film
Fitzroy Square (Francis Alÿs, 2004)

Francis Alÿs se promène sur Fitzroy Square à Londres, imitant les bruits du tambour en faisant glisser une baguette de bois sur les grilles de fer.

Film
White Flame (Charles Dekeukeleire, 1930)

Un jeune homme participe à une manifestation politique flamingante, après quoi ce court-métrage expérimental développe une représentation stylisée de l'oppression.

Collection
Paradox of Praxis

Cette collection est présentée à l'occasion de l'exposition Francis Alÿs. The Nature of the Game à WIELS (du 7 septembre 2023 au 7 janvier 2024) et offre une sélection de l'important travail vidéo de l'artiste.

Film
Ghost Tropic

Après sa journée de travail, Khadija s’endort dans le métro. Elle se réveille au terminus, et doit rentrer chez elle à pied. Cette traversée nocturne de Bruxelles l’oblige à demander de l’aide, et à en donner, à celles et ceux qui comme elle, traversent la nuit.

Film
Gigi, Monica... et Bianca (Benoît Dervaux, 1996)

Un documentaire sur Gigi et Monica, deux enfants des rues, qui vivent à la gare de Bucarest. Monica est enceinte. Gigi veut quitter l’anonymat de la rue. Il nous parle de ses rêves.

Film
Globes (Nina de Vroome, 2021)

En dansant, les abeilles se racontent des histoires sur le monde qui les entoure. Depuis les alvéoles jusqu’à la plus grande économie mondiale, cet essai documentaire retrace les liens entre humains et abeilles.

Film
Golden Eighties (Chantal Akerman, 1986)

Dans une galerie marchande, clients et vendeuses se rencontrent tous les jours. Tous rêvent d'amour, chantent et dansent au rythme du chœur des shampouineuses. Un drame musical aux intrigues amoureuses complexes.

Film
Gombrowicz: Voorvallen, avonturen (Jan Decorte, 1977)

Une anthologie unique de l'œuvre de l'écrivain polonais Witold Gombrowicz. Un acteur joue à l’écrivain et couche des mots sur le papier. Dans une série de tableaux, les textes sont mis en scène et un fascinant jeu de mots et d'images s'ensuit.

Film
Grands travaux (Olivia Rochette & Gerard-Jan Claes, 2016)

Dans une école professionnelle à Bruxelles, quelques jeunes viennent apprendre le métier d'électricité. Le film documente et met en scène les cours et les exercices à l’école, leurs tribulations sentimentales ainsi que la recherche d’un logement et d’un emploi.

Film
Hedda Gabler (Jan Decorte

Hedda revient d'une trop longue lune de miel avec son mari insipide. Un ancien amant, sur le point de percer avec un roman extraordinaire, se présente à elle.

Film
Histoire de détective (Charles Dekeukeleire, 1929)

Dans ce polar à première vue classique, l'œil subjectif de la caméra endosse peu à peu le rôle principal. Une ode ludique à Dziga Vertov.

Film
Hoppla! (Wolfgang Kolb, 1989)

Adaptation pour l’image de deux chorégraphies d’Anne Teresa De Keersmaeker sur des musiques de Béla Bartók : Mikrokosmos et le Quatuor à cordes n°4.

Film
I comme Iran (Sanaz Azari, 2014)

La réalisatrice Sanaz Azari apprend à lire et à écrire en persan, sa langue d’origine. Peu à peu, les cours de langue sur la culture iranienne se transforment en un collage poétique qui interroge le concept de liberté et le sens de la révolution. 

Film
If you are a typical spectator, what you are really doing is waiting for the accident to happen (Francis Alÿs, 1996)

Sur la vaste place du Zócalo, au cœur de Mexico, une bouteille en plastique danse au gré du vent.

Film
Il a plu sur le grand paysage (Jean-Jacques Adrien, 2012)

Dans un système où la croissance économique domine, le travail des agriculteurs wallons est mis à rude épreuve. Ils s'unissent, mais le désespoir grandit. Un portrait sensible qui révèle douloureusement comment la crise agricole actuelle se prépare depuis des décennies.

Film
Images d'Ostende (Henri Storck, 1929)

Une composition impressionniste filmée à Ostende. Le regard est mené par des impressions sensuelles dans lesquelles la lumière, les compositions, les textures et les rythmes de l'eau, du sable et des vagues deviennent des éléments filmiques.

Film
Impatience (Charles Dekeukeleire, 1928)

La déconstruction de l'œil de la caméra est poussée à l'extrême dans ce court métrage expérimental qui met en scène quatre “personnages” : une moto, une femme, des montagnes et des blocs abstraits.

Film
Inclusief (Ellen Vermeulen, 2018)

Un film réalisé avec un soin et une attention particuliers qui nous offre un regard intime sur les vies de Rosie, Sami, Irakli et Nathan, quatre enfants avec des besoins éducatifs particuliers qui fréquentent une école normale.

Film
Inside the Distance (Elias Grootaers, 2017)

Un portrait poétique de Giorgi Shakhsuvarian, entraîneur de boxe arménien originaire de Tbilissi. Vivant et travaillant en Belgique, il prépare un jeune boxeur à devenir champion d’Europe. Le film entremêle la sensation de distance, l’expérience d’un flottement dans le temps et l’espace, et la dimension chorégraphique de la boxe.

Collection
Jan Decorte
,

Decorte est surtout connu comme créateur de théâtre, même s'il a travaillé dans le cinéma pendant quelques années au début de sa carrière. Il a ainsi joué dans deux films de Akerman, mais surtout, en l'espace de quelques années seulement, il réalise trois films que l’on peut considérer comme des jalons du cinéma belge.

Film
Jeanne Dielman, 23, quai du commerce, 1080 Bruxelles (Chantal Akerman, 1975)

Trois jours dans la vie de Jeanne Dielman, une jeune veuve qui vit avec son fils Sylvain dans un appartement. Son emploi du temps est immuable. Et puis un beau jour, tout se dérègle. 

Film
Juste un mouvement (Vincent Meessen, 2021)

Une adaptation libre de La Chinoise, un film de Jean-Luc Godard tourné en 1967 à Paris. Resituant ses rôles et personnages cinquante ans plus tard à Dakar, et actualisant son intrigue, cette nouvelle version offre une méditation sur la relation entre politique, justice et mémoire.

Film
Kind Hearts (Olivia Rochette & Gerard-Jan Claes, 2022)

L'envoûtante histoire d'amour de Billie et Lucas, un jeune couple bruxellois. Le film dresse le portrait sincère des vertus formatrices mais également incertaines de tout (premier) amour.

Film
Kosmos

Le couvent du Gesù à Bruxelles. Desiere y tourne un film, avec une des nombreuses familles Roms qui s’y sont réfugiées. Pendant le tournage, l’expulsion des occupants devient de plus en plus probable.

Film
De man die zijn haar kort liet knippen (André Delvaux, 1966)

L'avocat Govert Miereveld, enseigne dans une école de filles dans une ville de province. Il nourrit un amour secret pour son élève Fran, ce qui le plonge dans une spirale de désorientation mentale. Un chef-d'œuvre du réalisme magique belge.

Film
La chambre (Chantal Akerman, 1972)

Des plans panoramiques décrivent l'espace d'une pièce comme une succession de natures mortes, puis la cinéaste elle-même apparaît dans le tableau, assise dans son lit.

Film
La Fleurière

Tomi, Rasto et Mižu veulent atteindre le coffre-fort de la Banque Nationale en creusant un tunnel. Ce qui semble à première vue un film d’action ordinaire, se révèle un spectacle d’un tout autre ordre.

Film
La fugue de Suzanne (Jean-Marie Buchet, 1974)

Suzanne en a assez de son petit ami Albert et le quitte. Le drame se déroule en quinze tableaux, dans lesquels elle passe chez l’ami d’Albert, Émile. Ces soucis romantiques vont de pair avec un ennui insatiable.

Film
La mémoire fertile  (Michel Khleifi, 1981)

Mêlant avec lyrisme des éléments documentaires et narratifs, Khleifi dresse avec talent et amour le portrait de deux femmes palestiniennes dont les luttes individuelles à la fois définissent et transcendent les politiques qui ont déchiré leurs foyers et leurs vies.

Film
Le chantier des gosses (Jean Harlez, 1970)

Dans les rues étriquées des Marolles, grouillent des gosses. Leur coin de paradis et d’illusions est un terrain vague où un beau jour arrivent des hommes en chapeau mou et d’autres en salopettes qui déploient des papiers… Doucement, la stupeur des gosses se transforme en révolte. Un film sur Bruxelles aux années cinquante, fait avec des gens de la rue.

Film
Tale of Three Jewels (Michel Khleifi, 1995)

Youssef, un garçon palestinien de douze ans, tombe amoureux d'Aïda, une jeune fille et chef d'un gang d'enfants. Le conte de fées enchanteur de Khleifi se déroule dans la bande de Gaza au début des années 1990, pendant les jours turbulents de l'occupation israélienne.

Film
Le gamin au vélo (Jean-Pierre & Luc Dardenne, 2011)

Cyril veut retrouver son père. Il rencontre par hasard Samantha, qui accepte de l’accueillir chez elle pendant les week-ends.

Film
Le grand paysage d’Alexis Droeven (Jean-Jacques Andrien, 1981)

L’est de la Belgique, pris dans la violence des affrontements linguistiques, et le monde agricole en période de mutation. Le paysage affectif est tout aussi dramatique : la mort du père d’un jeune agriculteur. Va-t-il reprendre la ferme ou décider de s'exiler en ville ?

Film
Le jeune Ahmed (Jean Pierre Dardenne & Luc Dardenne, 2019)

En Belgique, aujourd’hui, le destin du jeune Ahmed, 13 ans, pris entre les idéaux de pureté de son imam et les appels de la vie.

Film
Het kwade oog (Charles Dekeukeleire, 1937)

Pleurant la perte de sa femme, un vagabond déclenche d’étranges événements dans un village flamand. Dans son premier long métrage, Dekeukeleire combine le mysticisme rural et les techniques de caméra avant-gardistes au sein d’une étrange histoire d'amour.

Film
Les gens du quartier (Jean Harlez, 1955)

Au cœur des Marolles, la vie populaire garde son rythme propre. Déambulant avec son bidon sur le dos, le vieux marchand de coco sert de la limonade à la réglisse aux gens du quartier. Un document précieux sur le petit commerce bruxellois des années 1950.

Film
Seagulls Die in the Harbour (Rik Kuypers, Ivo Michiels, Roland Verhavert, 1955)

Ce cri pessimiste de détresse urbaine retrace en images très expressionnistes l'errance d'un homme tourmenté dans la ville portuaire d'Anvers, qui ne rencontre de compréhension qu'auprès d'un orphelin et de deux femmes sans illusions.

Film
Les rendez-vous d'Anna (Chantal Akerman, 1978)

Anna, une cinéaste belge, parcourt le nord-ouest de l'Europe pour promouvoir son dernier film. Ses arrêts temporaires et rencontres éphémères dressent le portrait de la jeune femme.

Film
Lettre à Jean Rouch (Eric Pauwels, 1992)

Un film sous forme de lettre adressée au cinéaste et anthropologue Jean Rouch, fondateur du cinéma vérité.  En son honneur, Eric Pauwels a réalisé ce film qui touche à l'essence du cinéma et de la vie.

Film
Lettre d'un cinéaste à sa fille (Eric Pauwels, 2000)

Un film personnel et ludique sous forme de lettre, en réponse à la question de la fille du cinéaste : « Papa pourquoi ne réalises-tu pas des films pour enfants ? »

Film
L’imitation du cinéma (Marcel Mariën, 1960)

Dans ce court-métrage surréaliste, un jeune homme reçoit d’un prêtre le livre L’imitation de Jésus-Christ, qui lui inspire le désir d’être crucifié. Il part à la recherche d’une croix convenable en ville.

Film
Ma'loul fête sa destruction (Michel Khleifi, 1985)

Une seule fois par an, les habitants originels de Ma'aloul sont autorisés à retourner dans leur village occupé par Israël. Khleifi documente comment l'histoire de cet endroit se perpétue dans le présent : dans les souvenirs des anciennes générations et dans l'imagination de leurs enfants.

Film
Magritte ou La leçon de choses (Luc de Heusch, 1960)

Portrait d'artiste du peintre surréaliste belge René Magritte. Recourant à une forme narrative didactique, De Heusch entre en dialogue avec le monde imaginaire de l'artiste.

Film
Matériau Mozart (Jurgen Persijn & Ana Torfs, 1993)

Un essai vidéo sur le processus de répétition du spectacle de danse Mozart / Concert Arias, un moto di gioia, une chorégraphie d'Anne Teresa De Keersaeker et Rosas, qui a été présentée en première mondiale au Festival d'Avignon en juillet 1992.

Cluster
My Conversations on Film (Boris Lehman, 1995-2012)

Boris Lehman filme pendant 15 ans de nombreuses conversations avec ses amis du monde du cinéma, tels que Jean Rouch, Jonas Mekas et Robert Kramer. Le résultat est une œuvre monumentale, un manifeste de 8 heures du cinéma indépendant.

Film
Mitten (Olivia Rochette & Gerard-Jan Claes, 2019)

Les dernières semaines de répétition de Mitten wir im Leben sind, un spectacle d'Anne Teresa De Keersmaeker, sa compagnie Rosas et le violoncelliste Jean-Guihen Queyras sur les suites pour violoncelle de Bach.

Film
Monsieur Fantômas (Ernst Moerman, 1937)

Dans ce court métrage muet surréaliste, Monsieur Fantômas, masqué, vit une série d'aventures inquiétantes à la recherche de sa bien-aimée Elvire. En chemin, il commet des crimes et s'attaque aux bonnes mœurs.

Film
No Home Movie (Chantal Akerman, 2015)

Le dernier film de Chantal Akerman est un portrait de sa relation avec sa mère, Natalia, survivante de l'Holocauste et présence familière dans de nombreux films de sa fille.

Film
Wedding in Galilee (Michel Khleifi, 1987)

Le patriarche d'un village palestinien demande au gouverneur israélien de lever le couvre-feu pour le mariage de son fils. La demande est acceptée, à condition que l'homme et ses soldats soient invités en tant qu'invités d'honneur.

Film
Not Waving, But Drowning (Elias Grootaers, 2009)

En route pour le Royaume-Uni dans des conteneurs, des réfugiés indiens se retrouvent coincés non loin de la zone touristique de Zeebruges, une ville balnéaire belge. À leurs côtés, nous perdons progressivement toute notion de temps et d’espace.

Film
Oggi è Primavera (Claudio Pazienza, 1988)

Un acte dramatique en miniature. Un homme entre dans son appartement, puis une interaction inattendue a lieu.

Film
Paradox of Praxis 1 (Francis Alÿs, 1997)

Un homme pousse un gros bloc de glace dans les rues de Mexico, laissant une traînée d'eau de fonte.

Film
Pierre (Jan Decorte, 1976)

Le premier long métrage de l’homme de théâtre Jan Decorte suit la vie solitaire d'un employé municipal bruxellois qui vit avec sa mère. Pour briser son ennui mortel, il porte son attention sur une fille du club de gymnastique.

Film
Pink Ulysses (Eric de Kuyper, 1990)

Une quête homoérotique de beauté, au rythme de la musique de Richard Wagner, Zarah Leander et Sergej Eisenstein. Eric De Kuyper a réalisé un montage de fragments de musique et d'extraits de films en se laissant guider par l'Odyssée.

Versions
Quand les hommes pleurent (Yasmine Kassari, 1999)

Chaque année, des milliers de Marocains traversent le détroit de Gibraltar pour entrer clandestinement en Espagne. Ce documentaire va bien au-delà du simple témoignage et analyse avec lucidité et poésie les raisons qui ont poussé ces hommes à quitter leur pays natal.

Film
R... ne répond plus (Jean-Pierre & Luc Dardenne, 1981)

Durant trois mois, les frères Dardenne ont mené une enquête sur les radios libres en Belgique, en France, en Italie et en Suisse. Il en résulte un emballant tableau sur l’arrivée des radios libres en Europe.

Film
Rain (Olivia Rochette & Gerard-Jan Claes, 2012)

Un documentaire qui se concentre sur la manière dont Anne Teresa De Keersmaeker transmet son vocabulaire gestuel aux danseurs de formation classique du prestigieux Ballet de l’Opéra national de Paris.

Film
Rijksweg N1 (Jef Cornelis, 1978)

La route nationale N1 relie Anvers et Bruxelles mais sépare également les mondes de part et d'autre de l'artère. L'impact de la première route nationale en Belgique est représenté par une mise en scène grandiose.

Film
Rosas danst Rosas (Thierry De Mey, 1997)

L’interprétation cinématographique de la performance de 1983 de la compagnie de danse Rosas. Le film entrelace de manière immersive et méticuleuse architecture, musique et mouvement.

Versions
Satori Stress (Jean-Noël Gobron, 1984)

Le carnet de voyage du cinéaste, qui se rend à Tokyo par amour. Un documentaire où les images, belles et parfois intimes, se croisent avec une voix off qui récite un texte poétique sans rapport avec le film.

Film
Saute ma ville (Chantal Akerman, 1968)

Une jeune femme nettoie le sol de sa cuisine, cire ses chaussures, danse, cuisine, scotche la porte et donne un tour explosif à sa routine domestique.

Programme
Seuls: Short Work 1'

Un programme de courts métrages célébrant la diversité du cinéma belge, réalisé en collaboration avec la revue de cinéma en ligne Sabzian.

Programme
Seuls: Short Work 2'

Un programme de courts métrages qui célèbrent le cinéma surréaliste belge, réalisé en collaboration avec la revue de cinéma en ligne Sabzian.

Film
Soy Libre (Laure Portier, 2021)

Soy Libre montre l'insatiable désir de liberté d'Arnaud au cours d'une quête de près de dix ans qui le mène du nord de la France au Pérou en passant par l'Espagne.

Film
Sud (Chantal Akerman, 1999)

Un voyage dans le sud des États-Unis, après le meurtre brutal d'un homme noir par trois hommes blancs, donne lieu à une méditation pénétrante sur la mémoire, l'histoire, le paysage, le traumatisme et la rébellion.

Film
Tableau avec chutes (Claudio Pazienza, 1997)

Un tableau : Paysage avec la chute d’Icare, peint par Pieter Brueghel. Un pays : la Belgique. Entre les deux, plusieurs personnes se questionnent assidûment sur un sujet : qu’est-ce donc que REGARDER ? Un ciné-journal drolatique.

Cluster
Zolang er scheepsbouwers zingen (Jan Vromman, 1999)

La mise à l’eau du dernier bateau sortant des chantiers navals de Boelwerf à Tamise signe la fin de la construction navale maritime en Belgique. Chronique d’une industrie et la lutte sociale des ouvriers.

Film
The Green Line (Francis Alÿs, 2004)

Un pot percé rempli de peinture verte à la main, Francis Alÿs trace la frontière contestée entre l’Israël et la Palestine, appelée La Ligne Verte.

Film
The Jacket (Mathijs Poppe, 2024)

Jamal Hindawi est palestinien et vit avec sa famille dans le camp de réfugiés de Chatila à Beyrouth, où il fait du théâtre politique. Il entreprend un voyage pour chercher un important accessoire de théâtre perdu et réalise à quel point les crises politiques et économiques successives ont bouleversé la région et ses habitants.

Film
Tornado (Francis Alÿs, 2010)

Pendant plus de dix ans, Francis Alÿs a poursuivi les tornades dans la banlieue de Mexico et leur a fait face, caméra en main.

Film
Toute une nuit (Chantal Akerman, 1982)

Dans ce film en mosaïque, hommes, femmes et enfants, tourmentés par leurs désirs, cèdent à l'excès de leurs sentiments au cours d'une chaude et orageuse soirée d'été en ville.

Versions
Tremor - Es ist immer Krieg (Annik Leroy, 2017)

Un voyage sensoriel qui évolue au gré des voix qui le hantent : des voix des poètes et de fous, d’une mère et d’un enfant. Pensées autoréflexives ou récits spontanés, témoignages ou fiction pure, ces voix évoquent tour à tour des souvenirs de violence et de guerre.

Film
Un pays plus beau qu’avant (Hannes Verhoustraete, 2018)

Il y a trente ans, Jeancy a quitté Kinshasa pour se rendre en Belgique. L’urgence économique se noue à l’urgence politique et humanitaire de la diaspora congolaise. Une négociation entre ici et ailleurs, aujourd’hui et autrefois.

Film
Forbidden Pilgrimage (Ellen Vermeulen, 2024)

En 1952, Marie-Louise Chapelle est la première Française à atteindre un sommet vierge de l'Himalaya. Des années plus tard, la réalisatrice Ellen Vermeulen voyage sur ses traces. Une histoire intime et un voyage physique, accompagnés par deux voix féminines.

Film
A Sea Change (Nina de Vroome, 2016)

Dans un pensionnat maritime, la vie des garçons est intimement liée à la mer. Ce documentaire montre à quel point la mer est changeante, incommensurable et pourtant vulnérable.

Film
Vase de noces (Thierry Zéno, 1974)

Un homme aime une truie. Des porcelets naissent. Il les pend. Désespérée, la mère se suicide. Viendront ensuite la traversée de la pourriture, la dévoration de la merde, puis la disparition de l’homme, corps volant dans le ciel.

Film
Vers la mer (Annik Leroy, 1999)

Les images en noir et blanc de Leroy voyagent le long des rives du Danube, racontant l’histoire d’une Europe de l’Est désintégrée et dévastée. Un film qui oscille entre le rêve poétique et le récit de voyage historique.

Film
Victoria (Sofie Benoot, Isabelle Tollenaere, Liesbeth De Ceulaer)

Non loin de Los Angeles se trouve l’inachevée ville du désert, California City. Un jeune homme de 25 ans, Lashay T. Warren, tente d'y construire une nouvelle vie. Un fouillis visuel dans les rues poussiéreuses que Lashay décrit avec humour.

Versions
Voyage à Paris (Jef Cornelis, 1993)

À partir de lettres de célèbres visiteurs de Paris — Charles Baudelaire, Walter Benjamin, Rainer Maria Rilke —, l'image magique de la ville des lumières est reliée à celle du banal consumérisme. Un essai visuel sur le regard et le fait d'être regardé dans un Paris aux multiples visages.

Versions
Broken View (Hannes Verhoustraete, 2023)

Un essai cinématographique et poétique sur le regard (gaze) colonial et la lanterne magique. L’un des tout premiers projecteurs d'images, la lanterne magique était utilisée dans la propagande coloniale belge pour mettre en valeur les bonnes œuvres de l'Église, l'État et l'industrie.

Film
When Faith Moves Mountains (Francis Alÿs, 2002)

Pour ce projet épique, Francis Alÿs a convié cinq cents bénévoles péruviens à gravir une montagne dans la banlieue de Lima, en pelletant à l'unisson, déplaçant ainsi la dune de quelques centimètres.

Film
Magnetic Shoes (Francis Alÿs, 1994)

Lors de la 5ème Biennale de la Havane, Francis Alÿs arpente chaque jour les rues, chaussé de souliers ma­gnétiques sur lesquels viennent s’aimanter les détritus métalliques qui jonchent le bitume.

↓ Bientôt disponible

Spectres (Sven Augustijnen, 2011)
Spectres
Sven Augustijnen,
Floréal (Thierry De Mey, 1983)
Floréal
Thierry De Mey,